Apprentissages, Vie quotidienne

Que se cache-t-il derrière un stand de tatouage?

Une activité qui semble de prime abord insignifiante peut cacher de nombreuses choses!
Un stand de tatouage a eu lieu la semaine dernière. De ses origines à son aboutissement, c’est un exemple de la variété des activités ayant lieu à l’école.

Il y a quelques semaines, Harley et Ivy, 8 ans toutes les deux, ont organisé à plusieurs reprises des stands et des ateliers à l’école. Elles nous ont ainsi proposé, en collaboration avec Marie, 11 ans, une animation d’horreur, lumières éteintes, avec effets sonores et visuels saisissants. Tout ceci avec distribution de flyers, affichages et vente de faux tickets.

Depuis, Ivy et Harley ont organisé de nombreuses autres activités à l’école : glaces, maquillage, etc. Elles ont également créé un stand de bonbons et de biscuits.

La semaine dernière, Rose, 4 ans, et Jessica, 5 ans, ont voulu faire un stand de tatouage (au stylo bille). Elles ont pour cela repris de nombreux éléments des activités qu’avaient organisées Ivy et Harley : préparation de leurs supports (en préparant les “tatouages” sur des post-its), préparation de l’accueil, et répartition des rôles : Jessica la tatoueuse et Rose, à l’accueil, prend les inscriptions. Rose a même tenté de me recruter pour faire la pub de leur stand, mais je ne pouvais pas, à ce moment-là. Quand je lui ai demandé pourquoi elle ne pouvait pas le faire, elle, Rose m’a expliqué en détail les tâches qui lui incombaient dans ce stand et en quoi cela l’empêchait d’aller recruter des personnes à tatouer.

la préparation des tatouages

En fin de journée, Harley a voulu elle aussi faire des tatouages, sur un stand concurrent. Résultat, Jessica, dépitée et triste, s’imaginait que tout le monde allait préférer les tatouages d’Harley et pleurait à chaudes larmes.

Lise,13 ans, et Ivy, lors d’un moment de dessin partagé, ont parlé avec Jessica, et l’ont réconfortée en lui montrant les tatouages qu’elles aimaient. Dois-je préciser que j’avais essayé de la réconforter quelques minutes avant, mais qu’en tant qu’adulte, mes paroles avaient 10 fois moins de portée que celle venant des autres enfants et adolescents? 🙂

Discussion autour des tatouages

Le lendemain, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre Jessica m’annoncer qu’Harley et elle allaient faire les tatouages ensemble !

Alors finalement, que se cache-t-il derrière un stand de tatouage ?

  • la coopération entre les âges
  • l’apprentissage par l’imitation
  • l’organisation d’un évènement
  • l’écriture, dans son but de transmission de l’information (non pas le recopiage d’une orthographe sans sens)
  • le dessin, le graphisme, l’élaboration de dessins en réfléchissant à ceux qui pourraient plaire
  • l’argumentation pour convaincre quelqu’un de participer à une activité
  • la délimitation des tâches et la répartition de celles-ci
  • la médiation, l’empathie, la résolution de conflit, la coopération

Tout ça sans intervention de l’adulte, que ce soit pour l’idée de l’activité, pour l’organisation, la mise en place ou encore pour la résolution des conflits.

Nous, les adultes, sommes là pour garantir un cadre de liberté et de respect, et à partir de là, les enfants peuvent laisser libre cours à leur ingéniosité. Nous n’avons pas besoin de remplir leur emploi du temps avec des activités “pédagogiques”, ils savent très bien s’occuper avec des activités constructives par eux-même.


Publicités

1 réflexion au sujet de “Que se cache-t-il derrière un stand de tatouage?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s